• Les grands principes de la pédagogie Montessori

    “Apprends moi à faire seul.”

     

     

     

    1. L’enfant, une personne à part entière

    L’éducateur tient compte des intérêts de l’enfant, discute avec lui de l’emploi du temps, le laisse aller à son rythme et cesse de le contraindre sans raison.

     

     

     

    2. Favoriser l’autonomie pour faciliter les apprentissages

    L’ingérence de l’adulte dans le désir naturel de l’enfant à faire “seul” est un frein à son développement. L’adulte doit au contraire toujours encourager l’autonomie.

     

     

     

    3. Respecter les périodes sensibles

    Pour faciliter les apprentissages, il faut respecter les besoins physiologiques et spirituels évolutifs de l’enfant. Les enseignements doivent donc être adaptés à la maturité de l’esprit mais aussi du corps de l’enfant à chaque période sensible.

     

     

     

    4. Créer un cadre serein

    Le climat de l’ambiance doit être favorable : le calme, l’ordre, le dialogue, le respect mutuel, la beauté sont des valeurs qui créent un espace d’apprentissage chaleureux et motivant.

     

     

     

    5. Un matériel spécifique

    Les apprentissages passent par la manipulation d’un matériel sensuel, esthétique et ludique, qui capte l’attention des enfants et participe à son développement, notamment en l’aidant progressivement à passer du concret à l’abstrait.

     

     

     

    6. L’autocorrection

    L’erreur n’est pas perçue comme une faute mais comme une étape normale et nécessaire de la découverte.